Bendo Festival
La Basse Cour
Premier festival de La Basse Cour, le Bendo Festival c'est trois jours (5-6-7 mai) de concerts, Dj sets, discussions, projections, expositions, rencontres et tournoi sportif autour du thème de l'itinérance et de l'habiter aux Grands Voisins.

La première séance s'ouvrira avec le documentaire “Cielito Rebelde : Voci dal messico resistente”, film en continuité avec l'exposition et la conférence sur le thème de l'insurrection au Chiapas. Réalisé au Mexique par quatre jeunes cinéastes italiens, “Cielito Rebelde” est un voyage à travers le Mexique insurgé.
Ce film sera suivi d'une sélection de trois films des Doc du Réel : “Bure ou les ruines toxiques de la modernité”, “Sur Suger” et “Contre la loi travail et son monde”.

La chaîne Doc du Réel publie depuis trois ans des documentaires militants en accès libre sur Internet. Le mouvement du Printemps dernier contre la loi travail et son monde l'a fait connaître à un plus large public. Ses films participent à la construction d’une mémoire iconographique et d'un imaginaire militants. Ils constituent un contrepoint nécessaire aux raccourcis médiatiques trop fréquents à propos des occupations, manifestations et autres formes d’actions militantes. Outre leur dimension informative, ces films sont porteurs d'une esthétique singulière qui leur donne toute leur place sur grand écran. Ils donnent à voir des témoignages, militants ou non, au sujet d’événements politiques récents dont l’importance ne saurait disparaître derrière l’agitation du débat présidentiel.

“Cielito Rebelde, Voci dal Messico resistente”
de Massimiliano Lanza, Antonio Gori, Claudio Carbone & Leonardo Balestri

Italie • 2015 • 38mn
Un voyage dans le Mexique qui résiste au néolibéralisme. Voix d'une terre qui ne se résigne pas, où imaginer un monde qui en inclut d'autres n'est pas qu'un simple slogan, mais une pratique réelle et quotidienne. Voix qui racontent le sentiment commun qui vit autour du “discours révolutionnaire” du Mexique d'aujourd'hui.

“Sur Suger”
Ajouté le 13/03/17 • 30mn
Retour sur la répression policière engagée à Saint-Denis, le 7 mars 2017, suite au blocus du lycée Suger. Avec les interventions des élèves de l’établissement.

“Bure ou les ruines toxiques de la modernité”
Ajouté le 28/08/16 • 23mn36
Bure / juillet-août 2016: réoccupation et opposition dans le bois Lejus contre la déchetterie nucléaire Cigéo de l'ANDRA.

“Contre la loi travail et son monde, manifestation sauvage du 14 avril”
Ajouté le 17/04/16 • 6mn22
Manifestation sauvage du 14 avril au départ de la place de la République.
MAI 07/05 14h00 films tout public
brothers
Bendo Festival
La Basse Cour
Premier festival de La Basse Cour, le Bendo Festival c'est trois jours de concerts, Dj sets, discussions, projections, expositions, rencontres et tournoi sportif autour du thème de l'itinérance et de l'habiter aux Grands Voisins.

La deuxième séance est une sélection de trois films documentaires : deux créations du Collectif Les Scotcheuses et un documentaire sur la société peule.

“No Ouestern”
de Les scotcheuses
Fiction ( in situ) - super 8 et version numérique
France • 2014 • 27mn
Deux stoppeuses et une chambre à air de tracteur arrivent en terre libérée. Un vagabond erre. Hors du temps. De mystérieuses créatures surgissent d'on ne sait où. On dirait que ça se passe maintenant, mais il y a comme des accents post-apocalyptiques... (ou anti-capitalistes ? ) On dirait un western mais où les filles sont pas passives et les gars sont pas des machos finis.

“#Cloud”
David Kajman du collectif les scotcheuses
France • 2016 • 5mn23

“La Voie Peule”
de Sylvain Vesco
France • 52mn
Diafarabé, village du delta intérieur du Niger a vu naître et croître la société peule, d’abord nomade, devenue semi-nomade au cours du XIXème siècle. Cette puissante société de guerriers a toujours eu le monopole de l’élevage. Pour elle, pasteur n’est pas un métier mais un mode de vie. Aujourd’hui, les bovins toujours sacrés pour les anciens, deviennent viande de boucherie. Le commerce de la viande a remplacé celui du lait. Sommes-nous à la veille de la disparition d’une civilisation ?
MAI 07/05 16h00 films tout public
brothers
Académie Animée
Séance spéciale jeune public
L’Académie Animée est la grande université du dessin animé et de l’animation, pour les petits et les grands - mais surtout pour les petits ! En compagnie du professeur Kino Globus et de sa fidèle assistante Camille PaperDoll, venez (re)découvrir les trésors de l’animation et gagner votre diplôme de l’Académie Animée joliment illustré ce mois-ci par le duo d’artistes Groduk & Boucar. Des films vifs, drôles, intelligents, à l’inventivité débordante.

Plus d’infos sur le Facebook de Ecran Voisin
MAI 14/05 11h30 animations à partir de 3 ans
brothers
Séance Akuphone :
Don't think I’ve forgotten - Cambodia's lost Rock’n Roll
John Pirozzi
Projection, rencontre et dj set autour de la musique khmère avec le label Akuphone

A l’occasion de la sortie de deux disques de Baksey Cham Krong, le premier groupe rock au Cambodge, le label Akuphone et Écran Voisin proposent un séance autour de la scène musicale khmère des années 1960-70. Projection suivie d’une discussion autour de la scène musicale cambodgienne des années 1960-1970 avec Dee Peyok, Mol Kamach (tbc) et Fabrice Géry. Et on termine la journée en beauté autour d'un verre et d'un dj set de de Cheb Gero dans la Lingerie des Grands Voisins !
Vous pourrez rencontrer l’équipe du label Akuphone et repartir avec des vinyles et CD à petits prix.

“Don’t think I’ve forgotten - Cambodia lost Rock’n Roll”
Le Cambodge dans les années 60/70 : une scène musicale et un son unique, entre influence américaine et rythmiques traditionnelles, décimée par l'arrivée au pouvoir des Khmers Rouges…Un documentaire qui commence comme un rêve pour “digger” et collectionneur de pépites musicales. Et qui se poursuit comme une fresque historique bouleversante et sanglante.
Dans les années 60 et 70, les musiciens cambodgiens sont à l’écoute des radios américaines qui émettent depuis le Viêtnam. Ils mêlent ces influences aux mélodies et aux rythmes de leur musique traditionnelle, pour donner naissance à une scène et à un son unique. Toute une jeunesse embrasse avec enthousiasme la culture occidentale, et danse au rythme de Sinn Sisamouth et Ros Sereysothea. La guerre, les retournements successifs du Prince Sihanouk, puis l’arrivée au pouvoir des Khmers Rouges en 1975 viendront balayer ce mouvement. Intellectuels, artistes et musiciens sont arrêtés et éliminés. Débute alors un des génocides les plus brutaux de l’histoire : 2 millions de personnes, soit un quart de la population cambodgienne, y laisseront leur vie. Dans son précédent documentaire, “Sleepwalking Through the Mekong”, le réalisateur John Pirozzi accompagnait le groupe californien Dengue Fever, spécialisé dans les reprises de la musique cambodgienne des années 60 / 70, lors de leur premier voyage le long du Mekong. Il poursuit ici son exploration de cette culture méconnue, qui a bien failli disparaître sans laisser de trace. À travers des archives somptueuses et des témoignages bouleversants, “Don’t Think I Have Forgotten” nous projette dans la violence de l’histoire, à travers la disparition et l’anéantissement de tout un pan de la culture cambodgienne, l’extinction pure et simple d’un genre musical et de ses protagonistes.


Les intervenants :
Au cours des 5 dernières années, Dee Payok s’est lancée dans l’écriture d’un livre sur ‘’l’âge d’or’’ du rock and roll cambodgien des années 1960 à 70. Entre récit de voyage et biographie, elle cherche à saisir les histoires personnelles des musiciens et chanteurs survivants en allant à leur rencontre aux Etats-Unis, en France, et bien sûr au Cambodge.

Mol Kamach et ses frères montent en 1959 les Baksey Cham Krong, le premier groupe de rock and roll cambodgien. Les adolescents s’inspirent des tubes de l’époque entendus à la radio et connaissent un rapide succès. Mol Kamach vit aujourd’hui en France et continue à faire de la musique.

Fabrice Géry est un collectionneur et un passionné de musique. Après avoir été disquaire pendant de nombreuses années, c’est dans un esprit « archives » et animé par un désir d’ ‘’explorer le monde en musique’’ qu’il lance Akuphone en 2015.

Présentation dj set :
Pour prolonger la discussion autour d’un verre et découvrir la musique khmère, Cheb Gero (alias Fabrice Géry) proposera à cette occasion un mix unique dédié à ses différents aspects : pop, folk, classique et traditionnel.
https://soundcloud.com/cheb-gero

Pour suivre l’actualité du label :
https://akuphone.com
Facebook
Soundcloud
MAI 14/05 17h00 film tout public
brothers
bande annonce • USA / KH / FR • 2014 • 105mn • VOSTFR
La Boutique des Pandas
Séance spéciale jeune public
L’Académie Animée est la grande université du dessin animé et de l’animation, pour les petits et les grands - mais surtout pour les petits ! En compagnie du professeur Kino Globus et de sa fidèle assistante Camille PaperDoll, venez (re)découvrir les trésors de l’animation et gagner votre diplôme de l’Académie Animée joliment illustré ce mois-ci par le duo d’artistes Groduk & Boucar. Des films vifs, drôles, intelligents, à l’inventivité débordante.

Plus d’infos sur le Facebook de Ecran Voisin


Un programme de toute beauté en provenance des prestigieux Studios d'Art de Shanghaï: idéal pour une première séance de cinéma.

L’Écureuil coiffeur
(Songshu lifashi)
Dessin animé. Réalisation : PU Jiaxiang, 1985, 11 mn.
Coiffeur peu conformiste, le petit écureuil essaie toutes sortes de coiffures inattendues sur ses clients, mais elles ne font pas toujours l’unanimité.

Le Hérisson et la pastèque
(Ciwei bei xigua)
Découpage articulé. Réalisation et direction artistique :
WANG Borong et QIAN Jiaxin, 1979, 11 mn.
Maman Hérisson explique à son petit comment récolter les fruits avec ses piquants mais le jour où elle se trouve en face d’une pastèque, elle est bien embarrassée...

La Boutique des pandas
(Xiongmao baihuo shangdian)
Découpage articulé.
Réalisation : SHEN Zuwei, ZHOU Keqin.
Direction artistique HU Jinqing, 1979, 17 mn.
Grand-père Panda et son petit-fils tiennent une boutique bien achalandée et ne ménagent pas leurs efforts pour satisfaire une clientèle plutôt hétéroclite.
MAI 21/05 11h30 animations à partir de 3 ans
The Cotton Connection
Wouter Elsen, Mien De Graeve, Napon Abdul Razac
Dans le cadre du festival "Au fil des voisins", qui réunit les créateurs du site des Grands Voisins autour de la création textile, et en collaboration avec l’association Afrika Tiss.

Il y a un an, le Burkina Faso annonçait l'arrêt des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans la culture du coton. Le coton OGM, dit «coton Bt», introduit huit ans plus tôt par la firme américaine Monsanto afin de lutter contre les insectes ravageurs a détérioré la qualité du coton. La fibre burkinabè réputée pour sa longueur et sa ténacité a perdu son attrait sur les marchés mondiaux. Les paysans et les sociétés cotonnières ont enregistré un manque à gagner énorme.

‘’The Cotton Connection’’ est le récit en images de l'histoire du coton au Burkina Faso et de la lutte de ses paysans contre un système dirigé par des puissances internationales et une petite élite burkinabè.

Réalisé avec le soutien de Journalismfund.eu
L’association Afrika Tiss :
Afrika Tiss est une association ayant pour vocation la valorisation et le développement de filières textiles et artisanales, principalement en Afrique, respectueuses de l'humain et de l'environnement.
Plus d'info: www.afrikatiss.org


MAI 21/05 16h00 film tout public
brothers
Passage à Vide : Écran Voisin invite
Collectif Nou + Les Froufrous de Lilith
Ils sont venus séparément à l’Écran Voisin - le collectif NOU et les Froufrous de Lilith reviennent ensemble pour une séance exceptionnelle au titre évocateur: “Passage à Vide”

Grave et joyeux, certainement dilettantes avec rigueur, aimant les images, les événements autour des images et les coups qu’on boit après les séances, le Collectif Nou et les Froufrous de Lilith ont trouvé là un point d’achoppement à une collaboration heureuse : projeter des films de différentes nature, des films que l’on aime et que l’on a envie de montrer à l’occasion de cette Carte Blanche commune.
Temps mort, comme ce qui ne saurait mourir, vivant, emboué dans un mouvement qui se suspend parfois, les films proposés questionneront la pause, le rebours, la répétition et les à-côté. Une séance qui étirera le rien en une fraction de seconde.

“La diagonale du vide”
Guillaume Ballandras
France • 2016 • 27mn50 • VF

“pR0F355OR_$PL4SH”
Jarod Unofisal
France • 2016 • 7mn40 • VF

“Le La440”
Caroline Cutaia
France • 2015 • 0mn53 • VF

“Girl in red sweater”
Hannu Karjalainen
Finlande • 2006 • 2mn24 • sans dialogue

“Capri”
Valérie Mrejen
France • 2008 • 7mn • VF

+ des films surprises !


A propos des collectifs :

Le collectif Les Froufrous de Lilith réunit des artistes, programmateurs, universitaires aux parcours et pratiques différents -vidéo, performance, design, musique, théâtre, documentaire- au sein d’un atelier aux Grands voisins et autour d’événements nomades.
Une fois par mois, ils organisent des Food&film au DOC, collage de vidéo d'univers divers et variés autour d'une thématique et avec une surprise culinaire.

Le Collectif NOU rassemble des artistes aux disciplines différentes, plasticiens, photographes, vidéastes, musiciens ou designers graphiques. À l'origine des Séances#, un cycle de projection itinérant, initialement développé au cinéma l’Affriche (2014-2016 - Les Studios l’Albatros, Montreuil), leur programmation continue aujourd’hui à travers des séances ponctuelles (Écran Voisin)
Les Séances# défend un cinéma de découverte qui puisse faire vivre les films hors des chemins classiques de diffusion, et exister les vidéos hors des lieux d’exposition.
MAI 21/05 18h00 film tout public
brothers
Séance #Core
Ecran Voisin invite le Collectif NOU
Séance en présence des réalisatrices Françoise Romand et Camille Holtz

Après une Séance #Party Commune au mois de février, le collectif NOU revient à l'Écran Voisin pour une nouvelle séance: #Core
La Séance #Core s’intéresse à deux films documentaires, l’un réalisé en 1987, “Appelez-moi Madame” de Françoise Romand (Mix-Up, Gais Gay Games) et l’autre presque trente ans plus tard, “Big Daddy” de Camille Holtz (L’Inutile)
Deux portraits d’hommes, réalisés par des femmes. Elles se penchent avec humour et tendresse sur la condition masculine et les chemins différents qu’empruntent deux personnages hors normes : un militant communiste qui devient transsexuel à 55 ans, aidé par sa femme, et un body builder belge, videur de boîte de nuit et père de deux enfants.
Rendez-vous le 28 Mai 2017 à 18h, pour découvrir la version fraîchement restaurée par l’INA de “Appelez-moi Madame” - en présence des deux réalisatrices !
La Séance#Core a été programmée par Ombline Ley & Caroline Capelle (Collectif Nou).

“Big Daddy”
de Camille Holtz
2016 • 29mn • DV, couleur
Ivanov, alias Big Daddy, vit au rythme de ses propres rituels. Il s'est isolé du monde extérieur et ne sort de chez lui que pour aller à la salle de sport et en boîte de nuit où il travaille comme videur. Sur ses avant-bras sont tatoués les prénoms de ses fils - Justice et Jason - dont il attend secrètement le retour.

“Appelez-moi Madame”
de Françoise Romand
1987 • 52mn • documentaire couleur
Dans un petit village normand, un militant communiste, marié et père d'un adolescent, devient transsexuel à 55 ans, aidé par sa femme.
“Appelez-moi Madame”, tourné en 1986, est le second film de Françoise Romand, après son fameux Mix-Up ou Méli-Mélo.
"Une merveille d'humour mélancolique et de délicatesse”, Stéphane Bou pour Charlie Hebdo.

MAI 28/05 18h00 films tout public
brothers