janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
juillet
aout
septembre
octobre
novembre
décembre
Le Tigre et les Animaux
de la Forêt
Janis Cimermanis & Dace Riduze
“Souris mon ami” • Dace Riduze

Le petit cochon veut plaire à son amoureuse, mais ce n’est pas facile quand on perd ses dents de lait !

“Le Bonheur des cochons” • Dace Riduze

Une famille de cochons citadins découvrent les joies des vacances en forêt. Heureux de retrouver son amie, le petit cochon est horrifié par leur attitude sans-gêne.

“La Chasse” • Janis Cimermanis

Le garde forestier, ami des animaux, reçoit la visite d’un homme d’affaires venu chasser. En cachette, il appelle la Brigade de Secours pour protéger ses amis.

“Le Tigre” • Janis Cimermanis

Un cirque arrive en pleine nuit dans la ville endormie. Le lendemain, les enfants découvrent une grosse caisse dans la rue… La Brigade de Secours intervient pour l’ouvrir et libère les tigres du cirque !
FEV 05/02 11h30 animation à partir de 3 ans
brothers
bande annonce • Lettonie • 2010 • 40mn
Séance Short Doc
_
Short Doc - L’Ecran Voisin s’intéresse à la forme du documentaire court, espace d’expérience, de tentative et d’une certaine liberté. Pour cette première séance, deux films dans des mondes parallèles, souterrains. Deux films dans la pénombre, deux films habités par des personnages et des histoires qui se racontent à l’abri de la lumière.


“Bielutine, dans le jardin du temps”
Clément Cogitore

Installés à Moscou et âgés de près de quatre-vingts ans, Ely et Nina Bielutine vieillissent paisiblement dans la chaleur de leur appartement de la rue Nikitski. Un appartement moscovite tout ce qu’il a de plus ordinaire, sombre, étroit et rustique, un appartement comme beaucoup d’autres si ce n’est qu’ici de lourds verrous en protègent l’accès, si ce n’est que les visiteurs sont admis au compte-goutte, que plus aucune femme de ménage n’est autorisée à y accéder, que les murs sont recouverts de tableaux et que les auteurs de ces tableaux ont pour nom Le Caravage, Titien, Van Eyck ou Léonard de Vinci…

“Cavernicole”
Ombline Ley

On appelle cavernicoles les espèces animales qui habitent les milieux souterrains. À travers le portrait d’un personnage, Zum, le film traverse trois mondes en lisière de la normalité. Les personnages se croisent et, à la lumière de leurs lampes, se dessine une réalité parallèle, parfois absurde, dérangeante ou incompréhensible aux yeux de l’extérieur. Une déambulation dans l’obscurité qui n’a pas de but, si ce n’est la recherche d’une certaine forme de liberté et d’individualité.
FEV 05/02 15h30 court métrage tout public
brothers
Bielutine → bande annonce • France • 2011 • 36mn
Cavernicole → bande annonce • France • 2014 • 30mn
Don't think I’ve forgotten
Cambodia's lost Rock’n Roll
John Pirozzi
Le Cambodge dans les années 60 / 70 : une scène musicale et un son unique, entre influence américaine et rythmiques traditionnelles, décimée par l'arrivée au pouvoir des Khmers Rouges…

Un documentaire qui commence comme un rêve pour “digger” et collectionneur de pépites musicales. Et qui se poursuit comme une fresque historique bouleversante et sanglante.

Dans les années 60 et 70, les musiciens cambodgiens sont à l’écoute des radios américaines qui émettent depuis le Viêtnam. Ils mêlent ces influences aux mélodies et aux rythmes de leur musique traditionnelle, pour donner naissance à une scène et à un son unique. Toute une jeunesse embrasse avec enthousiasme la culture occidentale, et danse au rythme de Sinn Sisamouth et Ros Sereysothea. La guerre, les retournements successifs du Prince Sihanouk, puis l’arrivée au pouvoir des Khmers Rouges en 1975 viendront balayer ce mouvement. Intellectuels, artistes et musiciens sont arrêtés et éliminés. Débute alors un des génocides les plus brutaux de l’histoire : 2 millions de personnes, soit un quart de la population cambodgienne, y laisseront leur vie.

Dans son précédent documentaire, “Sleepwalking Through the Mekong”, le réalisateur John Pirozzi accompagnait le groupe californien Dengue Fever, spécialisé dans les reprises de la musique cambodgienne des années 60 / 70, lors de leur premier voyage le long du Mekong. Il poursuit ici son exploration de cette culture méconnue, qui a bien failli disparaître sans laisser de trace.

À travers des archives somptueuses et des témoignages bouleversants, “Don’t Think I Have Forgotten” nous projette dans la violence de l’histoire, à travers la disparition et l’anéantissement de tout un pan de la culture cambodgienne, l’extinction pure et simple d’un genre musical et de ses protagonistes.

FEV 05/02 17h30 film tout public
brothers
bande annonce • USA / KH / FR • 2014 • 105mn • VOSTFR
Académie Animée
_
L’Académie Animée est la grande université du dessin animé et de l’animation, pour les petits et les grands - mais surtout pour les petits ! En compagnie du professeur Kino Globus et de sa fidèle assistante Camille PaperDoll, venez (re)découvrir les trésors de l’animation et gagner votre diplôme de l’Académie Animée joliment illustré ce mois-ci par le duo d’artistes Groduk & Boucar. Des films vifs, drôles, intelligents, à l’inventivité débordante.

“Les Vacances du Lion Boniface”
Fiodor Khitruk
Russie • 1965 • 22mn

Boniface, lion de cirque en mal de vacances, décide de rendre visite à sa grand-mère, en Afrique. Armé de son filet à papillons et de son maillot de bain rayé, il rêve de passer ses journées à flâner, à se baigner dans le lac et à prendre le soleil… Mais les enfants du village vont peut-être le faire changer d’avis !

“Sametka, La Chenille qui danse”
Zdenek Miler
République Tchèque • 1976 • 17 min

Sametka est une chenille concertiste. Recueillie par un petit garçon jouant de l’harmonica, elle se produit en concert et rencontre le succès. Elle découvre ce qu’est le quotidien des stars de la chanson…
FEV 12/02 11h30 animations à partir de 3 ans
brothers
bande annonce • Russie / République Tchèque • 1965 / 1976 • 40mn
The Weather Underground
Sam Green & Bill Siegel
Cycle Revolt USA - un cycle de projections autour des mouvements de protestation américains. Une partie de l’Amérique, de la jeunesse et du peuple américain, a toujours su se soulever quand la situation devenait grave. On y croit encore ?

“Pas besoin d’un présentateur météo pour savoir dans quelle direction le vent va souffler”. C’est sur cette citation de Bob Dylan qu’un groupe d’activistes américains va se radicaliser et se baptiser The Weather Underground. Pendant plus d’une décennie, à travers divers attentats, ses membres vont s’opposer au gouvernement américain sur son propre territoire : dans leur ligne de mire, la ségrégation raciale et la guerre du Vietnam. À travers des interviews des membres du groupe et des images d’archives, Bill Segel et Sam Green mettent en lumière cette page peu connue de l’histoire américaine riche en problématiques morales, tout en proposant un regard critique remarquable.

FEV 12/02 16h00 film tout public
brothers
bande annonce • États-Unis • 2002 • 92mn • vostfr
Danger Dave
Philippe Petit
En présence du réalisateur

Les aventures toujours sur le fil de David Martelleur, skateur pro belge en fin de carrière.

“Danger Dave ou les tribulations d'un drôle d'oiseau, skateur professionnel en fin de carrière. Cinq années durant, le réalisateur a accompagné David Martelleur entre deux fêtes, deux hôtels, deux trains (qu'il rate souvent), deux contests. Le projet au départ est de disséquer le passage parfois longuet qui mène de l'adolescence à l'âge adulte. Un état interminable que la pratique du skate semble particulièrement favoriser puisque notre anti-héros belge ne cherche à aucun moment à travestir ce qu'il est : un “kidult” ronchonnant - et parfois solaire - qui apprend à grandir, sous nos yeux, à la mesure des nombreux coups qu'il reçoit. Danger Dave suit Martelleur dans son tour du monde en 80 kickflips et autant de fiestas et de plans foireux. De l'Oregon à la Thaïlande, de Paris à Bruxelles, le film réussit à maintenir une tension narrative, en dépit d'une esthétique du fragment et de l'accident soutenue par la musique de M83. Il s'agit ici de questionner la relation que le filmeur entretient avec le filmé, et les tactiques mises en oeuvre pour restituer les complexités d'un personnage qui pourrait s'affaisser à tout instant. Mais qui reste animé par une étonnante force vitale. Jusqu'à l'absurde.”
Benoît Hické
FEV 12/02 18h00 film tout public
brothers
bande annonce • France • 2013 • 86mn
Les Petits canards de papier
Yu Zheguang
L’Académie Animée est la grande université du dessin animé et de l’animation, pour les petits et les grands - mais surtout pour les petits ! En compagnie du professeur Kino Globus et de sa fidèle assistante Camille PaperDoll, venez (re)découvrir les trésors de l’animation et gagner votre diplôme de l’Académie Animée joliment illustré ce mois-ci par le duo d’artistes Groduk & Boucar. Des films vifs, drôles, intelligents, à l’inventivité débordante.

Trois courts métrages d'animation inédits des Studios d'Art de Shanghai, réalisés par Yu Zheguang

“Le Petit Canard Yaya • 小鸭呷呷 • Xiaoya Yaya”
Chine • 1980 • 11mn • sans dialogue

Dix oeufs éclosent à l’insu de la maman canard. Les dix petits canards, y compris un, différent des autres, explorent la mare. Elle semble bien paisible mais le méchant renard rôde. Ensemble, et bien courageux, ils luttent contre le danger.

“Les Petits Canards intelligents • 聪明的鸭子 • Congming de yazi”
Chine • 1960 • 8mn • sans dialogue

Trois petits canards malicieux partent à la chasse aux papillons. En chemin ils réveillent le gros chat ! Très malins, ils réussissent à faire fuir ce dernier, et repartent, tout contents.

“Un Gros Chou • 一棵大白菜 • Yike da baicai”
Chine • 1961 • 17mn • version française

Le chat et le lapin aiment bien jouer près du potager, mais parfois ils font des bêtises ! Un gros chou connaît un mauvais sort, mais comment savoir qui est le véritable coupable ?
FEV 19/02 11h30 animations à partir de 3 ans
brothers
bande annonce • Chine • 1960 / 1961 / 1980 • 37mn
Les Nouveaux Modernes
Violeta Ramirez
En présence de la réalisatrice

À l’occasion du marché mensuel solidaire et zéro déchet organisé par l'association Amelior, le Carré des Biffins d'Aurore et les Grands Voisins, l’Ecran Voisin vous propose un film et une rencontre avec sa réalisatrice, pour prolonger l’expérience et échanger autour des thématiques environnementales et éco-responsables.

Expérimenter, se responsabiliser, respecter l'environnement... Voilà comment les ''nouveaux modernes'' procèdent au quotidien, en trouvant de nouvelles manières de faire et de vivre.
Le film, réalisé par Violeta Ramirez à partir d’une enquête anthropologique au long de l'année 2015, cherche à approfondir nos connaissances sur la frugalité volontaire et les modes de vie sobres en consommation d´énergie.

FEV 19/02 14h30 film tout public
brothers
bande annonce • France • 2016 • 45mn
J’ai Entendu Respirer
la Poussière
Ombline Ley & Caroline Capelle
En présence des réalisatrices

L’Ecran Voisin inaugure ses séances Screen Test: venez découvrir en exclusivité le travail d’un réalisateur, plus tout à fait work in progress, pas totalement achevé. L’occasion unique de découvrir un film dans cet instant fragile, presque achevé, mais encore vibrant sur la table de montage. Échangez en fin de séance vos impressions avec les réalisateurs. Esprit critique bienvenu - chaque voix compte !

Il existe des endroits où l'on joue des concerts sans connaître de chansons, où les parpaings sont des trésors, où l'on peut péter les plombs de manière adaptée… “J’ai entendu respirer la poussière” est le témoignage d'une immersion au sein de La Pépinière, un IME situé dans le nord de la France où les deux réalisatrices ont été accueillies pendant toute une année scolaire. Le film suit le quotidien de dix jeunes pensionnaires, insoumis, francs et spontanés, dans leurs expérimentations musicales, poétiques, amoureuses ou philosophiques.

FEV 19/02 16h00 film tout public
brothers
bande annonce • France • 2016 • 90mn
Ex-TAZ
Xanaé Bove
En présence de la réalisatrice

“Paris, début 90’s, espace des possibles. Les galaxies underground découvrent un nouveau son, créent un nouvel espace de liberté éphémère (des TAZ *) lors des premières raves.
Pat Ca$h est omniprésent jusqu’à disparaître en 94, à l’instar de cette TAZ fragile qui va se désintégrer…Quand l’Histoire (du punk hardcore, du hip hop, des raves…) rencontre les histoires de ce Gatsby des 90’s. Pour la première fois, un compte-rendu sur le cross-over de l’époque. Les 90’s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Plus de trente témoins des galaxies musicales, culturelles, underground. Du plus secret au plus médiatisé…

*TAZ d’après le livre éponyme d’Hakim Bey : “espace de liberté éphémère, appelé à se dissoudre pour ressurgir ailleurs, une fois nommé, médiatisé.”

FEV 19/02 18h00 film tout public
brothers
bande annonce • France • 2016 • 97mn
Minopolska 2
Réalisateurs divers
"La Souris et le chaton"
Wladyslaw Nehrebecki
1958 • muet • 9mn

Une petite souris se promène dans un appartement lorsqu'elle découvre le croquis d'un chat endormi. La cohabitation s'annonce mouvementée !

"Au Fond des bois"
Wladyslaw Nehrebecki
1961 • muet • 10mn

La vie quotidienne d'un village en Pologne où les hommes et les animaux vivent ensemble. Ce qui ne convient pas forcément à Walentynowa qui a besoin de calme... Un hommage drôle, émouvant et délicat au folklore polonais et à la nature, un tourbillon de couleurs, de danses et de chants.

"Le Petit corniaud"
Lidia Hornicka
1969 • muet • 6mn

D’abord mis à l’écart à cause de sa queue en tire-bouchon, un petit chien saura finalement tirer profit de cette différence. Une ode touchante aux particularismes, et un plaidoyer pour l’acceptation de soi.

"Petite Mie"
Lucjan Dembinski
1959 • muet • 10mn

L’histoire singulière d’une petite boule de pain qui se transforme en fillette. De son arrivée au monde jusqu’à son périple vers Torun, la ville du pain d’épice, vivez les aventures mouvementées de Pyza et de son ami le Lièvre.

"Reksio Polyglotte"
Lechoslaw Marszalek
1967 • muet • 10mn

Petit chien malicieux, Reksio est prêt à dialoguer avec tous les animaux de la ferme. Heureusement qu’il est là pour résoudre les problèmes ! Les premières aventures du sympathique Reksio, un dessin animé d’une grande élégance très célèbre en Pologne.
FEV 26/02 11h30 animations à partir de 3 ans
brothers
bande annonce • Pologne • 1968 à 1983 • 46mn
La femme Bourreau
Jean-Denis Bonan
“La Femme Bourreau”
Jean-Denis Bonan

En présence du réalisateur, et de Francis Comte, distributeur grâce auquel le film a enfin (re)vu le jour

Projection suivie d'une rencontre avec Jean-Denis Bonan, l'écrivain allemand Andréas Becker, Jackie Raynal (réalisatrice et actrice du film), Daniel Laloux (acteur et )auteur de la musique du film),  Catherine Deville (actrice)

“Exhumation miraculeuse d’un thriller givré de 1968 jamais sorti. Pendant que le bourreau de Paris entame une relation amoureuse avec une inspectrice de police, un travesti serial killer assassine des femmes. Un thriller biscornu tourné en 1968, qui n’avait jamais connu de sortie officielle pour diverses raisons.
Se situant quelque part entre le giallo italien de l’époque et la Nouvelle Vague, “La Femme bourreau”, un de ces objets miraculeux sortis intacts d’une oubliette, préfigure le “Pulsions” de DePalma sur un mode primitif, mais tout aussi sensuel. L’archaïsme formel de cette œuvre à la fois sèche et candide, les chansons dingos de Daniel Laloux, et le formidable et brumeux free jazz de Bernard Vitet, caractérisent sa saveur inimitable.
Tourné en 16mm noir et blanc, ce polar bis et anarchisant comporte des séquences heurtées et d’autres plus coulées. Certaines longues, en temps réel (un luxe dans un long métrage si bref), d’autres très syncopées. L’ambiance générale est cependant plus proche du reportage. Voir les interviews de témoins ou les présentations des victimes (souvent prostituées), commentées par une voix froide et informative.
Cela contraste avec certains plans subjectifs, notamment la poursuite finale de l’assassin, utilisant génialement des décors urbains délabrés (presque à la manière du “Baiser du Tueur” de Kubrick) et même peut-être une certaine effervescence policière due aux événements de mai 68. Une réinterprétation maboule, cinglante, et poétique du genre. En complément de programme, un court métrage buñuelien de Bonan, lui aussi inédit, car banni par la censure en son temps, “La Tristesse des anthropophages” (1966).”
Vincent Ostria - Les Inrockuptibles


FEV 26/02 16h00 public adulte
brothers
Femme Bourreau → bande annonce • France • 1966 • 23mn
Ecran Voisin invite
le Collectif NOU
La série “Ecran Voisin Invite” est une série de cartes blanches à des collectifs, artistes, réalisateurs ou festivals qui prennent, le temps d’une séance, le contrôle du cinéma Ecran Voisin.

Pour leur séance #PartyCommune, entre vidéos plasticiennes et films documentaires, Caroline Capelle & Ombline Ley (Collectif Nou) vous invitent à plonger au coeur de l'espace public et/ou communautaire !

Au programme :
ESCALIER, BAR MITZVA, FOOT, COUPE-GORGE, PATINAGE ARTISTIQUE et... UN FILM SUPRISE !

◊ L’Escalier - Anna BYSKOV (00’45”)
◊ You’ll never walk alone - Rayane MCIRDI (15’32”)
◊ Un film surprise ! (36’)
◊ Minuit cinq - Sophie DLOUSSKY (2’20”)
◊ Mazal Grotte - David PERREARD (6’10”)
◊ Boucle Piqué - Lila PINELL et Chloé MAHIEU (38'50'')

(échange avec les réalisateurs présents à la fin de la projection)

FEV 26/02 18h00 #Party Commune
brothers